Qui est vraiment le meilleur entre André Agassi et Pete Sampras ?

Lors d'une interview accordée au magazine Tennis, Mats Milander déclarait que André Agassi était du même niveau que Pete Sampras parce qu'Agassi avait remporté des titres majeurs sur toutes les quatre surfaces, alors que Sampras avait décroché la plupart de ses titres en Grand Chelem. Cela m'a fait penser : pouvons-nous déterminer de façon certaine qui est le meilleur des deux ? Je me suis alors dit qu'il serait intéressant de passer en revue les arguments en faveur des deux joueurs, puis de les comparer pour déterminer qui est le meilleur.

Arguments en faveur d'André Agassi

André Agassi a remporté 60 tournois au cours de sa carrière, dont la majorité (46 pour être exact) sur terrain dur. Il a également été médaillé d'or olympique en 1996 et fait partie des 7 hommes ayant jamais remporté les quatre titres majeurs sur toutes les surfaces.

Agassi remporta l'Open Australien quatre fois, en dépit du fait qu'il n'ait participé à son premier Open dans ce pays qu'en 1995 (première édition qu'il a remportée). Il remporta l'US Open deux fois, en 1994 et en 1999, ainsi que le tournoi de Wimbledon en 1992. Agassi fut le vainqueur du Roland Garros en 1999 et détient un record impressionnant de la compétition, atteignant la finale trois fois avec un très bon ratio perte-gain sur une période de 19 ans.

André Agassi fut aussi le N° 1 mondial pendant un total de 101 semaines sur l'ensemble de sa carrière, et termina l'exercice 1999 en première position. De plus, il remporta 17 Masters 1 000, dont 6 à Miami et 3 à Cincinnati. Agassi gagna aussi le Masters de fin d'année à une occasion en 1990. Ses statistiques pour toute sa carrière sont de 870 victoires et 274 défaites sur une période de 20 ans.

Arguments en faveur de Pete Sampras

Pete Sampras remporta 64 titres lors de sa carrière, avec un peu plus de la moitié des prix, 34 au total, arrachés sur terrain dur. Il détient un certain nombre de records de la discipline. Il fut N° 1 pendant 286 semaines, record que seul Roger Federer a réussi à dépasser. Sampras a aussi terminé N° 1 en fin de saison pour six années consécutives de 1993 à 1998, ce qui constitue également un record.

Sampras remporta 7 fois le tournoi de Wimbledon, ce qui constitue un record pour l'Ere Open. Il décrocha 5 fois l'US Open, record co-détenu avec Jimmy Connors et Roger Federer, et il participa à 8 finales, autant de fois qu'Ivan Lendl. Sampras remporta également deux fois l'Open d'Australie en 1994 et en 1997.

Sampras décrocha 5 fois le Masters Cup, record que seul Federer est parvenu à battre. Il a aussi remporté 11 fois le Masters 1 000, avec 3 titres obtenus à Miami et 3 autres à Cincinnati, ainsi que le Masters de Rome.

En 1994 Sampras remporta des tournois sur toutes les surfaces (terre battue, dur, gazon et moquette intérieure) ce qui constitue toujours un record même à l'ère moderne actuelle. Ses statistiques pour l'ensemble de sa carrière sont de 762 victoires et 222 défaites sur une période de 15 ans.

Eléments contre André Agassi

André Agassi a connu de sérieux hauts et bas au cours de sa carrière. C'était un joueur talentueux qui a au départ manqué de suivi. Néanmoins, sous la supervision de Brad Gilbert vers le milieu des années 1990, il joua vraiment au tennis avec plus de stratégie et en ayant un objectif précis en tête quand à ce qu'il pourrait faire à son adversaire.

Toutefois, après l'US Open de 1995 et sa défaite face à Sampras, la carrière d'Agassi est allée de mal en pis, à tel point qu'il s'est retrouvé au rang de N° 141 en 1997. Il a tout de même effectué une remarquable remontée pour retrouver la place de N° 1 en 1999 et mérite d'être reconnu pour ce fait. Toutefois, ce n'est là qu'une sorte de légende pour un excellent joueur qui a régulièrement été au plus haut niveau pendant de longues périodes.

L'héritage d'Agassi a également été légèrement terni par sa confession livrée dans son livre où il avouait avoir menti à propos des tests de dopage et fut réhabilité par l'ATP en 1998.

Eléments contre Pete Sampras

Tout se résume souvent à une seule chose pour Pete Sampras : son incapacité à remporter le Roland Garros. Les raisons pour lesquelles il n'y est pas parvenu ont été ressassées des milliers de fois, qu'il s'agisse du manque d'acclimatation ou de ses faiblesses sur la terre battue. Sampras déclara qu'il aurait souhaité avoir essayé une configuration plus moderne de la terre battue rouge.

Il a battu certains des meilleurs joueurs à Roland Garros au fil des années, y compris Sergei Brugera, Jim Courier et Thomas Muster, mais n'était pas suffisamment constant dans ses performances ou dans son mouvement sur la terre battue. Puis cela est devenu un problème mental, car il semblait s'être résigné et s'être persuadé de ne plus fournir d'efforts à Roland Garros.

Style de jeu -- Agassi

Agassi est un joueur intéressant parce qu'il joue pratiquement de la même manière peu importe la surface. Ce fut le cas lors d'une période (entre 1990 et début 2000) où c'était surtout les femmes qui jouaient leur meilleur jeu de tennis, quelle que soit la surface. Plusieurs des adversaires d'Agassi adaptaient leur jeu en fonction de la surface.

L'autre fait intéressant à propos d'Agassi, c'est le fait qu'il jouait sur terre battue avec un style de dur, presque sur la ligne de fond, frappant la balle du revers en essayant de contrôler la moitié inférieure du court et sans faire un slice.

Agassi, tout comme Monica Seles, ont révolutionné le retour de service. Ce n'était pas le joueur le plus athlétique, mais il avait un jeu de jambes extrêmement rapide et de très bons réflexes, ce sur quoi il s'appuyait pour reprendre très vite la balle lors d'un retour de service et depuis la ligne de fond. Il lui arrivait à l'occasion de monter au filet avec de bons coups d'approche et c'était un volleyeur compétent, mais il avait aussi un superbe revers smashé.

Style de jeu -- Sampras

Sampras était un joueur complet et le plus conventionnel de son époque. Il servait et renvoyait à la volée depuis pratiquement n'importe quel point du court, mais s'en tenait plus à son propre service sur dur et sur terre battue.

Sur les courts en dur, Sampras aimait rester à l'arrière sur son second service pour effectuer des échanges et éviter d'offrir à son adversaire une cible. Sur terre battue ou sur Rebound Ace, deux surfaces plus lentes, il aimait tout autant rester à l'arrière sur son premier service que monter au filet.

Pendant les trois dernières années de sa carrière, Sampras s'est transformé en serveur-volleyeur à plein temps sur toutes les surfaces. C'est cette image que les grands médias ont gardé de lui, et non celle du joueur complet qu'il a été pendant la grande partie de sa carrière.

Sampras était le joueur le plus athlétique qui se soit d'abord reposé sur son talent naturel pour remporter ses matchs. Au fur et à mesure qu'il devenait plus expérimenté, il a combiné ses capacités naturelles avec une solide éthique de travail et la volonté de gagner, ce qui forme une combinaison pratiquement inégalée.

Leur rivalité

Ils se sont affrontés 34 fois, avec 20 victoires pour Sampras et 14 pour Agassi. Ils se sont rencontrés à 9 reprises en Grand Chelem avec 6 victoires contre 3 en faveur de Sampras, et se sont rencontrés 5 fois en finale de Grand Chelem avec 4 victoires contre 1 toujours en faveur de Sampras, incluant les trois titres à l'US Open en 1990, 1995 et 2002.

Sampras l'emporta sur Agassi lors de la finale de Wimbledon en 1999. Agassi prit le dessus sur Sampras en 1995 au cours de la finale de l'Open d'Australie et en 2000 lors de la demi-finale de la même compétition. Agassi battit aussi Sampras lors du quart de finale de Roland Garros en 1992, et il perdit le quart de finale de Wimbledon en 1993 face à Sampras alors qu'il était tenant du titre. Leur plus célèbre rencontre fut leur quart de finale lors de l'US Open de 2001 au cours duquel il y eut quatre tiebreaks successifs.

Ils se sont affrontés au total 16 fois en finale, deux fois à Miami en 1994 et en 1995, puis lors du Masters du Canada en 1995, à Los Angeles en 1999 et 2001, lors des Masters en 1999 et à l'US Open en 1995 et en 2001. Ils se sont également rencontrés en finale à Atlanta en 1992 et à San Jose en 1996. Sampras mène sur l'ensemble des confrontations sur dur par 11 contre 9, alors que c'est Agassi qui a remporté le plus de victoires (3 contre 2) sur terre battue.

La rivalité reposait principalement sur l'opposition entre le service de Sampras et le retour d'Agassi. Il y avait des sous-thèmes comme le fait que Sampras ait aimé faire des échanges avec Agassi d'une façon jamais égalée par aucun autre joueur offensif de cette époque, ce qui faisait qu'Agassi était souvent (pas toujours bien entendu) celui qui réagissait. Cependant, pendant une période entre le Paris Bercy de 1994 et les Masters du Canada en 1995, Agassi était certainement le plus agressif lors de leurs échanges et Sampras était forcé d'adopter une position plus défensive.

Toutefois, Paul Annacone convainquit plus tard Sampras d'adopter un style de jeu plus offensif contre Agassi (de faire davantage de revers surtout en retour du second service d'Agassi). Alors que Sampras faisait de plus puissants seconds services et montait au filet beaucoup plus qu'il ne l'aurait fait en temps normal lors de ses premières années, la rivalité a une fois encore tourné en sa faveur.

Lors de leur dernière rencontre au cours de la finale de l'US Open en 2002, Sampras joua aussi bien qu'il l'avait fait lors des premiers sets de la finale de Wimbledon en 1999. Agassi était clairement stupéfait par la puissance du coup droit et des revers de Sampras, et il n'est pas parvenu à trouver le rythme jusqu'au troisième set. À ce stade, il ne pouvait rien faire d'autre qu'essayer de rattraper son retard, et en dépit d'une excellente riposte, il était trop tard et Agassi perdit le quatrième set après une confrontation très serrée.

A mon avis, c'est l'US Open de 2002 qui résume le mieux leur rivalité. Le quart de finale de l'US Open de 2001 est peut-être leur rencontre la plus célèbre, mais elle n'est pas représentative de ce qu'ils pouvaient se faire l'un à l'autre. En 34 matchs, ils n'ont fait que 16 tiebreaks, dont 4 sont survenus lors de cette seule rencontre. La finale de 2002 fut plus typique, avec l'absence de tiebreaks. Chacun essayait toujours de récupérer le service de l'autre, et cela créa de nombreuses opportunités au cours de tous leurs affrontements.

En tenant compte de tous ces facteurs, je pense que Sampras est clairement un cran au-dessus d'Agassi en termes d'accomplissements et de niveau de jeu. Être en mesure de défendre des titres de façon constante est un signe de vraie grandeur, et cela se reflète dans l'aptitude de Sampras à remporter 7 titres de Wimbledon en dominant de très bons adversaires comme Agassi, Ivanisevic, Bekcer, Henman et Rafter. Une chose est de remporter un tournoi une fois, mais c'en est une tout autre de continuer à gérer le stress lié au fait de continuellement défendre son titre.

Je pense également que les semaines et les six années que Sampras a passées en tant que N° 1 le séparent d'Agassi. Sampras détient aussi de meilleures statistiques lors des finales majeures avec 14 victoires en 18 apparitions, et un seul match à cinq sets sur 18 finales. Pendant ce temps, Agassi a joué 15 finales majeures et en a remporté 8.

Voilà mon verdict. Qui selon vous est le meilleur ? Vous pouvez parier sur les stars actuelles du tennis en visitant l'un des meilleurs casinos en ligne: casinofrancaisenligne.